Le robinet est un élément incontournable dans une cuisine. Au-delà de son rôle fonctionnel, il apporte également esthétisme à cette dernière. C’est pour cela que l’on trouve actuellement des robinets avec des designs très variés sur le marché. Que vous optiez pour un style moderne, classique ou vintage, vous avez l’embarras de choix.

Le choix du robinet de cuisine doit s’effectuer de façon rigoureuse pour que celui-ci réponde à vos besoins et éviter les pannes fréquentes qui vont occasionner des réparations plus ou moins coûteuses. N’oubliez pas qu’une fuite peut faire grimper votre facture d’eau. Ainsi avant tout achat, il est nécessaire de choisir une marque fiable avec le marquage NF de préférence. Par la suite, il faut opter pour le robinet qui répondra à votre besoin en tenant compte des critères comme le type de fixation ou les technologies intégrées.

Dans cet article, nous vous proposons un guide pour vous aider à choisir votre robinet de cuisine.

Trancher entre mitigeur et mélangeur

Le mitigeur de cuisine

Le mitigeur est idéal pour une cuisine, car il est très ergonomique. En effet, le réglage du débit d’eau ainsi que sa température s’effectuent à l’aide d’un seul levier. Ce qui est très pratique. Il suffit de le tourner de bas en haut et de gauche vers la droite. Certains modèles peuvent néanmoins être assez onéreux, ce qui représente un frein pour certains ménages. Pour plus d’économie, certains mitigeurs sont dotés d’un crantage limiteur de débit. Ainsi, le déclenchement de l’eau s’effectue à deux niveaux.

mitigeur-grohe-supersteel

Le mélangeur

On l’appelle également robinet à 2 têtes. Il est ainsi constitué de deux poignées distinctes : une pour l’eau chaude et l’autre pour fournir de l’eau froide. En général, l’eau froide est identifiée à l’aide d’une couleur bleue tandis que l’eau chaude correspond à une couleur rouge.

On distingue deux types de tête mélangeur : les robinets dotés de tête à clapet et ceux avec des têtes à disque céramique. Ces derniers sont plus résistants et conviennent très bien à un usage répétitif. Cependant, en cas de fuite, il est nécessaire de le remplacer complètement. Le premier modèle est plus fragile, mais il suffit de remplacer le joint en cas de problème.

Choisir le type de bec

Le bec coulé ou col de cygne

Ce type de bec est le plus commun. Et pour cause : c’est le plus pratique. Il a en effet une forme très allongée, qu’on apparente justement au cou d’un cygne. Le dispositif est long et peut plonger dans l’évier. Ce type de robinet peut être installé sur n’importe quel évier, il existe donc plusieurs modèles avec ce type de bec.
Sa hauteur reste le principal désavantage. Si le robinet est bloqué près d’une fenêtre, il est possible qu’il bloque celle-ci.

Bec rabattable 

Le bec rabattable est donc semblable au bec col de cygne. C’est la solution envisageable lorsque l’évier est sous la fenêtre. Il permettra de rabattre le robinet et ainsi de pouvoir ouvrir et fermer la fenêtre a votre guise. On peut le rabattre verticalement comme horizontalement.

Bec orientable

Le bec orientable est le type de bec parfait pour des éviers avec plusieurs bacs. En effet, il permet au mitigeur un pivot sur un angle allant de 150° à 360°.

Bec arrondi

Appelé aussi bec incliné, celui-ci est entièrement fondu, mais prend une forme plus arrondie.

Bec rapporté

Seul le bec est coulé. Le corps et le bec peuvent être séparés. Avec ce modèle, on a un bec plus long que celui du bec fondu.

Bec fondu

C’est un modèle très classique. Le robinet et le bec constituent une seule pièce et forment un angle de 45°.

Déterminer le type de fixation voulu

Lors du choix d’un robinet de cuisine, le type de fixation joue également un rôle crucial.

Fixation murale

Le robinet sera fixé sur le mur. Il est néanmoins nécessaire de s’assurer que le type de robinet choisi s’adapte bien à l’évier.

Fixation 1 trou

Le robinet s’installe directement sur le plan de travail. La fixation s’effectue sur un trou. Selon la fréquence d’utilisation, le support du robinet peut se déstabiliser.

Fixation 2 trous

Même principe que la fixation 1 trou. La différence, c’est que la fixation est plus solide.

Les fonctionnalités

Les fonctionnalités sont des critères à ne pas négliger. Tout dépend de l’usage. Afin de faciliter le nettoyage par exemple, il est très pratique d’utiliser les mitigeurs avec douchette.

La douchette intégrée ou extractible

Les mitigeurs avec douchette intégrée sont équipés d’un flexible. Ces robinets sont à la fois discrets et compacts. On peut les adapter à tous nos besoins. Ils permettent de nettoyer avec précision les aliments ou les vaisselles.

La douchette non dissimulée

Le bec prend la forme d’une lettre U inversée. C’est le modèle privilégié des chefs cuisiniers. Le mitigeur est doté d’un ressort qui sert de guidage. Ce n’est pas très courant chez les ménages.

L’économiseur d’eau

L’économiseur d’eau appelé aussi mousseur hydroéconome est installé à la place du bec. Il permet de réduire jusqu’à 40 % voire même 60 % la consommation d’eau. Il est généralement équipé d’un limiteur de débit.

Opter pour un style correspondant à votre cuisine

Comme nous l’avons évoqué tout au début, le robinet permet d’habiller votre évier et d’apporter plus de design à la cuisine. Vous devrez ainsi choisir le style qui convient à cette dernière. Le choix de matériaux ainsi que le type de finition ont aussi une importance. Il est possible par exemple d’opter pour une finition chromée ou en inox brossé selon votre inspiration.

Catégories : CuisineRobinetterie
[Sassy_Social_Share align="right"]

2 commentaires

Typhenn · juillet 1, 2019 à 1:13

Comment peut-on activer le mode nettoyage avec un mitigeur électronique sans qu’il se déclenche ?

    Livea Sanitaire · juillet 1, 2019 à 1:29

    Bonjour,
    Coupez pour cela l’alimentation en tension à l’aide de l’interrupteur principal ou de la fiche secteur.

Répondre à Typhenn Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *