Depuis toujours, nos salles de bains sont équipées de robinets mélangeurs. L’arrivée des mitigeurs mécaniques sur le marché a changé la donne. En effet, ces derniers sont équipés des technologies innovantes apportant confort et fonctionnalité à la salle de bain. Plus tard, les mitigeurs thermostatiques sont également arrivés sur le marché.

Actuellement, on constate que ces robinetteries intelligentes ont détrôné les fameux mélangeurs. Lors des travaux de rénovation, les ménages hésitent souvent entre un mitigeur mécanique ou thermostatique. Pour vous guider dans votre choix, voyons ensemble leurs avantages et inconvénients respectifs.

Le mitigeur mécanique

Le fonctionnement du mitigeur mécanique

Également appelé mitigeur classique, le mitigeur mécanique est constitué d’une simple manette permettant de régler à la fois la température et le débit d’eau. Pour cela, il suffit de l’actionner de gauche à droite et de haut en bas.

Ce type de robinet est très courant et utilisé dans la plupart des foyers. Le fonctionnement de tous les mitigeurs classiques est généralement le même peu importe la marque ou le modèle.


Les avantages et inconvénients du mitigeur mécanique

S’il est privilégié par les ménages, c’est surtout pour sa facilité d’utilisation. Très maniable, il est très pratique pour les seniors ainsi que les personnes souffrant de rhumatisme au niveau des mains. Notons qu’il existe également des modèles qui sont équipés d’un régulateur de température. Ce qui facilite davantage son utilisation. En outre, ce mitigeur est assez abordable par rapport au mitigeur thermostatique.

L’inconvénient, c’est surtout la consommation importante d’eau. En effet, afin de trouver la température souhaitée, vous devez jouer avec la poignée en laissant couler l’eau jusqu’à obtention de la bonne température. Ce qui peut faire grimper le montant de la facture. Par ailleurs, il ne faut pas négliger le risque de brûlure en cas de fausse manœuvre ou arrêt brusque de l’alimentation en eau froide, ce qui peut être dangereux pour les enfants.

Le mitigeur thermostatique

Le fonctionnement du mitigeur thermostatique

Il s’agit d’une version plus moderne et optimisée du mitigeur mécanique. Le mitigeur est doté de deux consoles dont la première permet de prérégler la température de l’eau tandis que la seconde sert à contrôler le débit d’eau. Le modèle intègre une technologie qui va programmer la température à fournir en fonction du besoin de l’utilisateur. Grâce à une graduation, on peut choisir en toute facilité la température souhaitée.

Les avantages et inconvénients du mitigeur thermostatique

Le confort offert par le mitigeur thermostatique est incomparable. En effet, la température de l’eau reste constante peu importe la variation du débit ou de la pression d’eau dans la maison. Le mitigeur thermostatique offre beaucoup plus de précisions dans la recherche de la température. Contrairement au modèle classique, il n’est pas nécessaire de faire des réglages à tout bout de champ. La température sera mémorisée pour votre prochaine douche.

Avec ce modèle de mitigeur les risques de brûlure sont quasi inexistants.

Notons que le matériel est doté d’un limiteur de température. Ce qui empêche d’aller au-delà de la limite indiquée. Si jamais l’eau froide disparaît brusquement durant le bain, l’eau chaude sera coupée automatiquement afin d’éviter les brûlures.

L’économie de l’eau figure également parmi les avantages incontournables du mitigeur thermostatique. Grâce au limiteur de débit, la quantité d’eau utilisée sera réduite au maximum.

Comme toutes choses, il y a toujours des inconvénients. Le confort apporté par la technologie thermostatique risque de prolonger le temps passé sous la douche. Ce qui va occasionner une consommation significative de l’eau. C’est le cas par exemple lors de l’utilisation des douches équipées de jets massant ou de pomme tête effet pluie.

[Sassy_Social_Share align="right"]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *