Afin de faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite (PMR) aux sanitaires dans les ERP, la loi a mis en place des normes très strictes. En effet, compte tenu de leurs handicaps physiques, les PMR ont des difficultés à utiliser ces installations sanitaires.

La mise en place de la loi du 11 février 2005 a permis aux PMR d’être plus autonome. Elle garantit une meilleure sécurité aux PMR lors de l’utilisation les toilettes publiques. Cependant, 10 ans après sa mise en application, il a été constaté que les normes prescrites par la loi n’ont pas encore été appliquées par de nombreux établissements et entreprises accueillant le public.

Un nouvel arrêté a été promulgué en avril 2017 pour inciter les ERP qui ne sont pas encore en conformité à régulariser leur situation. Nous vous apportons dans cet article plus d’informations sur les normes PMR à appliquer lors de l’aménagement des WC PMR.

Adapter l’espace pour faciliter le mouvement

Dans la plupart des WC standards des ERP que nous rencontrons, les toilettes sont généralement à l’étroit. Ce qui ne laisse aucune marge de manœuvre aux PMR. Il est pratiquement impossible de pénétrer dans ces lieux avec un fauteuil roulant. Une toilette PMR doit être aménagée de telle manière à ce que les personnes handicapées aient beaucoup plus de place. Ce qui nécessite non seulement l’agrandissement du WC, mais les dimensions de la porte doivent être également révisées. Les PMR doivent ainsi disposer d’au moins un cercle d’un diamètre de 1,5m pour effectuer librement leurs mouvements. Il serait alors possible de faire demi-tour au sein de la toilette PMR.

La pièce doit mesurer au moins 150cm x 210cm et les portes doivent s’ouvrir vers l’extérieur. Pour faciliter l’ouverture, les portes doivent intégrer une barre d’appui de rappel. Par ailleurs, la poignée de tirage doit mesurer 45cm au plus avec un emplacement à 10cm de l’extrémité de la porte. Il faut préciser également que le sens de transfert du fauteuil aux toilettes doit être indiqué de façon explicite sur la porte d’entrée.

Les établissements et entreprises concernés par cette disposition sont essentiellement les centres commerciaux, les brasseries, les restaurants, les cafés, les magasins de vente, les écoles, les salles d’expositions à vocation commerciale, les hôtels ainsi que tous les structures accueillant plus d’une centaine de personnes.

L’équipement sanitaire pour PMR

Chaque ERP doit disposer d’au moins un WC PMR et tous les équipements sanitaires nécessaires doivent s’y trouver. Le miroir, le sèche-mains ainsi que le distributeur de savon doivent tous être accessible sans aucune contrainte par les PMR. Ainsi, la hauteur de tous ces éléments ne doit pas dépasser 1m30. En outre, comme les PMR ne seront plus accompagnés, il doit y avoir dans la cabine, un dispositif facilitant le transfert de la personne handicapée vers la cuvette.

En général, les WC PMR utilisent des cuvettes suspendues ou réglables. Ce qui permet de rapprocher le fauteuil roulant le plus près possible de la cuvette. Grâce à des technologies de plus en plus innovantes, les PMR bénéficient davantage de confort. On peut trouver par exemple des abattants lavants avec siège chauffant ou des lunettes équipées d’un système de réglage automatique. Ce qui réduit énormément les efforts à effectuer. Afin de faciliter l’usage, la chasse d’eau à poussoir est privilégiée.

La norme PMR apporte également des précisions sur la dimension des WC pour handicapés. La hauteur de la cuvette ne doit pas dépasser 50cm de hauteur et la forme doit être choisie de telle manière que la PMR ne ressente aucune difficulté à l’utiliser. Il est également très important de préciser qu’une barre d’appui latérale de 80cm de hauteur doit être installée à 20cm de la cuvette pour que la personne handicapée puisse se déplacer en toute facilité vers son fauteuil.

Au niveau des écoles maternelles, la cuvette avec son abattant doit se trouver à une hauteur de 31cm contre 39cm pour les écoles élémentaires.

Des lavabos et lave-mains adaptés

En ce qui concerne les lavabos ainsi que les lave-mains, leurs dimensions doivent également respecter des normes spécifiques. La hauteur lavabo PMR, ne doit pas par exemple dépasser les 70cm avec une largeur de 60cm. Pour que les jambes de la personne puissent passer sans difficulté sous le lavabo, la profondeur de celui-ci ne doit pas dépasser 40cm. Pour les écoles maternelles, la hauteur du lavabo est de 65cm au maximum.

Pour ce qui est des lave-mains, il ne doit y avoir aucun obstacle empêchant son accès ni à proximité ni en dessous. La hauteur maximale prévue par la norme PMR est de 70cm. Enfin, la robinetterie utilisée doit être équipée d’une tirette. Les robinets à serrer sont déconseillés, car ils demandent un certain effort pour la PMR.

Catégories : WC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *